9 conseils pour perdre du poids

S’hydrater régulièrement

Hydratation régulièreL’eau contient zéro calorie, aucun glucide et peu ou pas de sodium, ce qui rend la boisson parfaite pour perdre du poids. Pour ajouter du goût et rendre la boisson moins fade, il est possible d’ajouter ajouter des tranches de citron ou des feuilles de menthe.

En plus d’hydrater le corps, elle élimine les toxines, améliore le transit intestinal et réduit la sensation de faim. L’eau est à consommer régulièrement tout au long de la journée et pas seulement au moment des repas. Pour un adulte il faut compter 1,5 litre d’eau par jour soit environ 8 verres.

Surveiller les quantités

Assiette de saladeAfin de perdre du poids, il faut commencer par réduire la quantité de nourriture avalée mais en conservant les 3 repas. La réduction doit être réalisée sur la quantité de chacun des repas. Plus la quantité de nourriture présente dans l’assiette et plus on a tendance à manger. Pour réduire la quantité dans les assiettes sans avoir l’impression de ne rien avoir à manger, il faut également changer les assiettes pour en prendre des plus petites ainsi les petites portions semblent normales et évitent la suralimentation.

Enfin lors du service, amener uniquement les assiettes et laisser le plat dans la cuisine. Cela évite la tentation de se servir une deuxième assiette.

Manger lentement et assis à table

Table dresséePour être optimal un repas doit être pris dans de bonnes conditions : une table, une chaise et une assiette. En mangeant à table, le cerveau est conscient qu’il est en train d’être nourri. En prenant les repas à table, la quantité de nourriture pour atteindre la sensation de satiété est moins importante qu’en faisant une autre activité pendant le repas.

Un repas pris devant l’écran au bureau tout en naviguant sur Internet ou sur le canapé en regardant la télévision ne sera pas satisfaisant pour le cerveau, qui quelques heures après sera à nouveau en manque de nourriture et la tentation de grignoter apparaitra.

Tenir un journal de ses repas

Journal des repasCe journal va consigner le détail de chaque repas et la quantité de nourriture consommée. Il sera ainsi possible de suivre les calories par jour et de repérer les jours pour lesquels l’objectif de calories fixé a été dépassé.

Écrire le journal en avance avec les menus prévus va responsabiliser sur les aliments consommés et aide à se convaincre de rester dans les objectifs que l’on s’est défini en avance. Chaque aliment supplémentaire non-prévu au menu fera l’objet d’un choix afin d’arbitrer en son âme et conscience ce dépassement des limites que l’on s’est fixées au moment de commencer le journal.

Augmenter la dose de légumes

LégumesLes légumes permettent de manger un volume deux fois important de nourriture. Une salade de riz avec des carottes, des tomates et des brocolis sera deux fois moins calorique que la même salade avec de la mayonnaise. Les fruits peuvent être utilisés comme collation si la faim se fait trop forte. Manger un pomme va permettre de tenir jusqu’au repas suivant pour une faible quantité de calories.

Les personnes n’étant pas habituées à consommer régulièrement de légumes ont l’impression qu’elles ne seront pas rassasiées en fin de repas. Ce qui est faux puisque la fin disparait 15 minutes après la fin du repas. Se remplir l’estomac de féculent et de pain jusqu’à ne plus pouvoir rien avaler n’est pas un bon calcul.

Bien lire l’étiquette des plats préparés

Composition sardines

Afin de réduire leurs coûts, les plats préparés contiennent des ingrédients produits industriellement. Fuir surtout les plats dont la composition contient pour l’un des quatre éléments principaux l’un de la liste suivante : le sucre, le fructose ou le sirop de maïs. De plus, éviter les aliments contenant des lipides produits par hydrogénation. Ces graisses trans favorisent le diabète et sont considérées comme nocives.

Pour les produits à base de céréales, un minimum de 2 grammes de fibres pour 100 grammes de produit est le minimum. Enfin, pour un produit donné plus la liste d’ingrédients est courte et moins il contiendra d’exhausteurs de goût et de calories inutiles.

Ne jamais sauter de repas

Assiette videSauter un repas est souvent considéré comme un moyen rapide de perdre du poids. Malheureusement, sauter un repas a des effets négatifs sur l’organisme qui sont beaucoup plus graves que les avantages potentiels. Lorsque ce comportement devient une habitude, le corps modifie la façon dont il traite la nourriture qu’il reçoit en augmentant les réserves de graisse en prévision du prochain saut de repas. Une partie des aliments est stockée sous forme de graisse, tandis que l’autre partie de entre dans la circulation du sang sous la forme de sucre. C’est ce sucre qui va apporter aux muscles l’énergie dont ils ont besoin pour fonctionner normalement tout au long de la journée. En sautant un repas, le taux de sucre dans le sang diminue de façon importante. Cela donne l’impression de se sentir fatigué voire léthargique, mais constitue également une des causes de l’apparition de diabète de type 2.

Pratiquer une activité physique

Coureur en noir et blancFaire du sport est un l’autre volet essentiel à la perte de poids. Il n’est pas suffisant pas de réduire l’apport en calories mais il faut également brûler les graisses que l’organisme a stockées. Toute activité physique qui fait augmenter la fréquence cardiaque brûle des calories. Le nombre de calories brûlées augmente avec des séances d’entrainement qui alternant plusieurs fois un effort intense suivi d’une période plus calme pour récupérer. Une demi-heure d’activité va consommer entre 200 et 300 calories tout en tonifiant les bras, les jambes et le buste.

L’activité physique ne se pratique pas forcément dans un club de sport, en remplaçant quelques gestes habituels par une alternative plus sportive. Par exemple prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur ou alors privilégier la marche à la voiture pour les trajets les plus courts.

Se coucher à une heure régulière

Réveil vertHabituer le corps à un rythme régulier de sommeil au moins 5 jours par semaine et de repas va limiter les provisions qu’il va réaliser pour pallier les nuits plus courtes. La quantité de sommeil nécessaire dépend des personnes mais oscille entre 7 et 8 heures par nuit. Au bout de quelques semaines l’horloge biologique va se régler et les phases du sommeil se caler pour être en phase avec le réveil. C’est ce mécanisme qui fait que l’on réveille souvent quelques minutes avant que le réveil sonne.

La chambre à coucher doit être réservée à cet usage. Donc pas de télévision qui conduit inévitablement à se coucher plus tard. Ce que l’on regrette le lendemain au moment du réveil.

Une mauvaise nuit fait fluctuer les hormones et conduit à une sensation de faim en milieu de journée. Avec la fatigue le niveau de sucre dans le sang diminue et la tentation de manger quelque chose de sucré ou de gras augmente pour obtenir un apport rapide d’énergie. Le sucre avalé à ce moment passer rapidement dans le sang et redonner un petit peu de tonus mais cette sensation sera de courte durée. Ce qui va conduire à répéter l’opération plusieurs fois jusqu’au prochain repas.

Une réponse à “9 conseils pour perdre du poids

  1. Le maître-mot est RESPONSABILISATION : L’adoption d’un mode de vie sain dès le plus jeune âge constitue un facteur essentiel pour la prévention des maladies chroniques, mais cela nécessite une prise de conscience et une responsabilisation de chacun puis un changement de comportement de la part de toute la famille…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *