La santé bucco-dentaire et les performances du joggeur

De nombreuses études récentes démontrent clairement les liens qui existent entre la santé des dents, des gencives et de la santé générale ; par exemple, les maladies de gencives peuvent accroître le risque de maladies cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux.

Une coureuse qui sourit

Les bactéries présentes entre la gencive et les dents passent à travers les vaisseaux de la gencive enflammée qui saigne. Ces mêmes bactéries s’étendent par voie sanguine à d’autres parties du corps et exposent ainsi à un problème de santé.

Notre bouche, porte d’entrée du corps, abrite naturellement plusieurs milliards de micro-organismes, majoritairement des bactéries. Si ces bactéries sont bénéfiques pour la digestion des aliments ou la protection de la cavité buccale contre les agents pathogènes, d’autres en revanche sont nocives, lorsqu’elles sont présentes en trop grand nombre.

Les différents types d’infections buccales

Les infections buccales concernent les déplacements de germes et de toxines d’un foyer infectieux, supposé primaire, à un foyer infectieux secondaire.

Les infections focales d’origine bucco-dentaire sont connues depuis longtemps et peuvent aggraver ou être responsable de certaines pathologies (maladies cardiaques, diabète, arthrite rhumatoïde, naissances prématurées, cancer du pancréas…).

Ces corrélations entre les dents et la santé générale s’appliquent à l’ensemble de la population mais aussi au coureur à pied amateur.

Les problèmes dentaires (caries, kystes dentaires, maladies de l’os et des gencives) ne sont pas à l’origine d’un problème musculaire, tendineux ou articulaire mais ceux-ci seraient entretenus par une infection à distance.

En effet, les bactéries se fixeront plus facilement sur un organe déjà lésé. Cette migration peut être favorisée par une baisse de l’immunité parfois observée chez les sportifs très affûtés mais aussi à cause d’un surmenage.

Ainsi, certains sportifs auraient du mal à se débarrasser de certaines affections par la présence de foyers infectieux dentaires ou autres.

Comment prendre soin des ses dents ?

Il est donc important de prévenir ces problèmes dentaires par :

  • Une bonne hygiène bucco-dentaire quotidienne : brossage des dents après chaque repas et nettoyage des espaces interdentaires à l’aide du fil de soie ou de brossettes.
  • Un suivi annuel : une visite de contrôle permettra de vérifier l’absence de caries, de foyers infectieux et de problèmes parodontaux (os et gencives). Au cours de cet examen, le dentiste pourra réaliser des radiographies et un détartrage-polissage des dents.
  • Le traitement des caries, des kystes dentaires, de la maladie parodontale
  • Faire attention aux apports en sucre, responsable en partie des caries dentaires et éviter le grignotage. Si vous ne pouvez pas vous laver les dents après un entraînement ou à la pause déjeuner ; rincez bien la bouche à l’eau claire et éventuellement prendre un chewing-gum sans sucre, d’autant plus que la déshydratation et le phénomène bien connu de « bouche sèche » favorise la survenue des caries, la salive ne jouant plus son rôle protecteur.

En conclusion, dans le cas d’une tendinite rebelle à tous les traitements, il sera donc toujours intéressant de faire d’abord un bilan dentaire complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *