Les logos du bio : comment s’y retrouver ?

C’est quoi le bio ?

L’agriculture biologique se fonde sur un certain nombre de principes et de pratiques pour réduire au minimum notre impact sur l’environnement, en travaillant la terre de manière aussi naturelle que possible.

Les différents logos du bio

Les pratiques de l’agriculture biologique incluent :

  • La rotation des cultures, fondement même d’une utilisation efficace des ressources du sol
  • Des limites très strictes sur l’utilisation de produits phytopharmaceutiques, engrais de synthèse, antibiotiques, additifs, auxiliaires de transformation et autres produits
  • L’interdiction des organismes génétiquement modifiés
  • L’utilisation des ressources de la ferme : par exemple le fumier comme engrais ou des aliments produits sur place pour des animaux d’élevage
  • Le choix d’espèces végétales et animales résistantes aux maladies et adaptées aux conditions locales
  • l’élevage en plein air et en libre parcours et l’alimentation des animaux d’élevage avec des aliments d’origine biologique
  • des pratiques d’élevage adaptées aux différentes espèces animales

Voici les principaux logos dans le bio

Le logo européen « agriculture biologique » est devenu obligatoire depuis le 1er juillet 2010, (pour les produits alimentaires préemballés) et facultatif pour les produits importés. Ce logo certifie que les produits contiennent au moins 95% d’ingrédients issus du mode de production biologique. Ce label européen est très controversé car il est moins exigeant que certains labels bio nationaux (dont le label bio français AB), autorisant notamment des pesticides lorsqu’il n’existe pas d’équivalent et une teneur maximum de 0,9% en OGM. En réponse, la Commission a autorisé que les labels nationaux ou d’origine privée puissent être adjoints à ce nouveau label.

Le label Agriculture Biologique (AB) est en label réservé à l’alimentation. Les produits du label AB garantissent un mode de culture selon les règles de l’agriculture biologique. Les produits du label AB ne contiennent ni engrais, ni pesticides de synthèse. Cependant le seuil de présence fortuite d’OGM est toléré jusqu’à 0,9%. Le label AB garantit que les cultures sont respectueuses des équilibres naturels, de l’environnement et du bien-être animal. De plus, le label AB garantit qu’un aliment est composé d’au moins 95% d’ingrédients issus d’un mode de production biologique. Depuis l’alignement des normes du label AB sur le label européen, on retrouve souvent ces 2 logos accolés. Le logo AB s’effacera petit à petit devant le logo européen. Cet alignement a donné naissance au label Bio Cohérence plus exigeant que le label européen.

Logo Bio Cohérence

Bio Cohérence est plus strict que le label AB, ce label français, créé par la FNAB, Biocoop et Biomonde, garantira au consommateur que le producteur respecte, en plus des normes et réglementations européennes, des nombreuses règle supplémentaires. Strictement aucun OGM dans le produit (alors que les labels européen et AB tolèrent jusqu’à 0,9% d’OGM par ingrédient). La ferme de provenance du produit devra être 100% bio dans tous les secteurs de production. L’alimentation animale est 100% bio, et provenant en grande majorité de la ferme d’origine. Le produit fini sera composé d’ingrédients 100% bio (contre 95% pour les labels européen et AB). Ce label garantit au maximum la limitation des antibiotiques antiparasitaires dans la production agronomique et bovine.

Le label Nature et Progrès est plus strict que le label AB. La charte Nature et Progrès publiée en 1964 défend les enjeux sociaux, économiques et environnementaux (protection de l’environnement, éco-construction, gestion de l’énergie et des déchets, transport…). Le respect des animaux fait partie intégrante du label : les écornages sont interdits ainsi que la coupe des queues et la taille des crocs. L’espace alloué à chaque animal est cinq fois plus grande que dans le label européen. Le label Nature et Progrès met également en avant les élevages de petite taille et à proximité du lieu de distribution. Les matériaux utilisés pour la construction de la ferme sont également un critère dans l’attribution du label.

Le label Demeter certifie que les produits issus de l’agriculture bio-dynamique, telle que l’a défini Rudolf Steiner dès 1924. Le concept fondé par cet autrichien tient en plusieurs points dont le label biologique Demeter garantit le respect. La bio-dynamie, c’est entre autre, l’utilisation de préparations à base de matières animales, végétales ou minérales pour valoriser la terre et les plantes.

L’association BIO EQUITABLE défend l’agriculture biologique et le commerce équitable. Créée en 2002, elle réunit des Petites et Moyennes Entreprises (PME) du secteur agrobiologique qui souhaitent produire selon des critères de développement durable. Le label respecte la réglementation européenne du bio mais ajoute plusieurs critères comme la juste rémunération des producteurs et le bien-être des salariés, la distribution des produits dans des magasins partenaires.

BIO de Cosmébio est un label cosmétique privé de l’association Cosmébio. Le logo BIO garantit que 95% à 100% du total des ingrédients végétaux sont issus de l’agriculture biologique.

En conclusion, manger bio c’est :

  • Participer à la préservation de l’environnement, à la fertilisation des sols, préserver la qualité de l’eau, de l’air et respecter la vie
  • Penser à notre santé en appliquant le principe de précaution par rapport aux OGM, pesticides et autres additifs de l’agriculture traditionnelle
  • Favoriser des structures à taille humaine, les emplois locaux et raccourcir les circuits de distribution
  • Retrouver des saveurs et des goûts différents car le bio participe largement à la redécouverte de variétés anciennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *