Shampoing sec, mode d’emploi

Un temps plébiscité par les baroudeuses qui partaient durant des semaines crapahuter dans des endroits dépourvus d’eau et d’électricité, le shampoing sec est devenu l’accessoire indispensable des défilés de mode où les mannequins l’utilisent désormais régulièrement pour de simples retouches.

Shampoing sec en poudreAujourd’hui, il régale les femmes pressées, en déplacement ou en vacances, parfois hospitalisées. Mais attention ! L’objectif n’est pas tant de vous épargner un lavage mais juste de vous dépanner en cas de grande flemme capillaire. En clair, il s’agit d’une alternative ultra pratique entre deux shampoings qui n’a nullement vocation à se substituer au classique shampoing à l’eau qui, lui, nettoie le cuir chevelu et le débarrasse de ses impuretés.

D’ailleurs, évitez de l’utiliser quotidiennement sous peine d’irriter votre cuir chevelu. En effet, les poudres absorbantes ne font que neutraliser le sébum, elles ne l’éliminent pas. En revanche ses attraits sont multiples lorsqu’on l’utilise avec parcimonie. Il s’avère idéal pour redonner un aspect plus net aux cheveux, leur conférer du volume et de la légèreté, les styliser ou encore les dompter.

L’efficacité d’un shampoing sec peut varier de quelques heures à 48 heures selon que vous avez des cheveux très gras et/ou épais. Pour l’éliminer, il suffit de passer une brosse dans les cheveux.

Un pouvoir texturisant

Shampoing secA noter également qu’il n’est pas réservé aux cheveux gras. On peut l’utiliser entre deux shampoings pour donner l’illusion d’un coup de frais, en catastrophe la matin pour remédier à une frange sale et même entre deux colorations pour de petites retouches.

On y a également recours avant une soirée de dernière minute histoire de styliser les cheveux ou de faire tenir un chignon. En effet le shampoing sec a un pouvoir texturisant. De plus, sa matière légère convient également très bien aux cheveux fins. Il confère un certain volume à la chevelure et une meilleure définition à la coupe sans pour autant alourdir la fibre. Le shampoing sec se compose généralement de poudres d’amidon de riz qui est réputé pour ses propriétés absorbantes.

Comment utiliser un shampoing sec ?

Un seul mot d’ordre : ayez la main légère ! Commencez par bien secouer la bombe de manière à rendre les poudres du shampoing homogènes. Puis, vaporisez mèche par mèche en commençant par les racines.

Maintenez la bombe à environ 30 centimètres de la chevelure. Insistez tout particulièrement sur les zones (naturellement) grasses : frange, tempes et sommet de la tête. Puis laissez poser. Deux à trois minutes suffisent généralement. Frictionnez ensuite les racines avec une serviette (c’est mieux) la tête en bas puis brossez vos cheveux légèrement, histoire d’ôter le résidu de poudres.

Si, au final vos cheveux sont blancs et ternes il y a fort à parier que vous n’avez pas éliminé les résidus du shampoing. Brossez-vous à nouveau les cheveux et tout devrait rentrer dans l’ordre. Si ça ne marche pas, mauvaise nouvelle. Rincez-vous alors les cheveux à l’eau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *