Laissons les complexes hors du lit !

S’il y a bien quelque chose que les femmes ont en commun, ce sont les complexes ! Encore plus lorsque ces dernières sont devenues mamans. Comment avoir une vie intime épanouie en laissant tous ce tracas de côté ? Suivez le guide.

Il y a les petits et les gros complexes : tout dépend de la façon dont vous les voyez, mais surtout dont vous vous voyez. Effectivement, tout n’est que question d’estime de soi. Soyez fortes les filles, vous êtes toutes de canons (puisqu’on vous le dit !).

Les complexes c’est subjectif

Couple à la plage

Quand on en parle aux copines, elles nous disent bien souvent « maaaais naaaaan, tes mollets sont normaux ! C’est toi qui te fais des idées ! ». Effectivement, même si on ne rentre plus dans nos bottes de l’année dernière sans chausse-pieds, on a tendance à en faire un peu trop.

Partant de ce constat, on essaie donc de s’accepter, C’est la base de la reconquête de soi. Plus simple à dire qu’à faire, certes, mais il faut essayer. Regardez-vous dans un miroir et trouvez les petites choses qui vous plaisent chez vous. Et sachez-le : personne n’est parfait ! Même Kate Moss ! Ah non. Pas Kate Moss…

Question de confiance

Passons aux choses sérieuses : vous n’arrivez pas à mettre vos complexes de côté pendant l’amour. Avant toute chose, sachez que le regard que vous portez sur vous-même est bien plus critique que celui de votre partenaire. Faites confiance au désir qu’il a pour vous : il va naturellement porter attention sur ce qui lui plaît plutôt que l’inverse !

A ce propos, n’hésitez pas à lui demander ce qu’il préfère chez vous : ainsi, vous porterez votre attention sur vos atouts plutôt que sur vos complexes. Et n’hésitez pas non plus à lui parler de vos craintes : un partenaire est là pour vous RA-SSU-RER.

[pub type= »banniere »]

La règle de 3

S’il est difficile pour vous de vous « donner » corps et âme dans une relation intime à cause d’une culotte de cheval trop visible ou encore à cause de vos seins que vous estimez moins fermes qu’avant, prenez le temps de mettre en place la règle de 3 :

  1. Préparez-vous un petit repas, ou un petit apéritif. Un verre de vin blanc vous suffira à vous détendre et fera plaisir à votre partenaire. Enclenchez le mode séduction !
  2. Si vous ne vous sentez pas à l’aise dans de jolis sous-vêtements, ne vous forcez pas. Soyez vous-même. Prenez juste le temps de faire des choses que vous aimez et qui vous rendent belle : un petit masque du visage même fait maison, un petit bain chaud…
  3. Optez pour la lumière tamisée : c’est sexy, romantique et cela vous permettra de ne pas dévoiler (tout de suite) ces petites choses physiques qui vous gênent. Aimez-vous !

Témoignages de complexes au lit

Femme enceinte et son compagnon

Corinne, 28 ans

J’ai toujours eu des formes, et ce depuis mon plus jeune âge. Autant vous dire que les années collège n’ont pas été de tout repos entre les railleries et autres commentaires déplacés de mes nombreux camarades. Moi qui pensais finir toute seule, j’ai eu la chance de pouvoir rencontrer un gentil garçon (devenu mon mari aujourd’hui). C’est lui qui m’a donné confiance en moi, me disant à quel point il me trouvait belle avec mes formes voluptueuses.

Au fur et à mesure, j’ai commencé à me regarder différemment, à oser des choses, voire mettre des tenues sexy. Ce qui m’a beaucoup aidée, ce fut également le grand retour des pin-up et de l’image qu’elles dégagent. Je m’aime comme je suis et lui aussi, que demander de plus ?

Laure, 35 ans

Après mon accouchement, il a été très difficile pour moi de reprendre une vie intime normale. Je me sentais laide, toute flasque, bref, je n’arrivais même plus à me regarder dans un miroir. Les conséquences ont été telles que mon couple s’est retrouvé fragilisé, mon mari se sentant alors délaissé.

J’essaye aujourd’hui de prendre sur moi et d’écouter ses compliments, qui sont sans doute sincères, mais que j’ai malgré tout du mal à croire.

Florian, 43 ans

J’ai toujours pensé que les complexes n’étaient qu’une histoire de femmes et que jamais je n’aurais pu me retrouver dans ce genre de situation. Pourtant, suite à un traitement médical l’année dernière, j’ai pris beaucoup de poids. Plus de 20kg au total. Moi qui suis sportif, j’étais méconnaissable en peu de temps, et je me sentais très mal devant ma compagne.

Pourtant, elle avait envie de câlins, mais je n’assumais pas mon physique, même dans l’obscurité. Elle a été patiente et m’a beaucoup soutenu. Aujourd’hui, ma santé s’est arrangée et je perds tout doucement mes kilos superflus. Elle dit qu’elle m’aime comme avant, moi je l’aime davantage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *