Cheveux : 10 réflexes à éliminer

Les mauvaises habitudes à éliminer tout de suite pour que votre crinière retrouve vigueur et brillance.

Femme aux cheveux bouclés

1. Faire un shampooing tous les jours

C’est inutile car, même en ville, les longueurs ne sont pas si sales. Et plus on titille ses glandes sébacées, plus le cuir chevelu regraisse vite. Pour réguler un excès de sébum, espacez les shampooings – il faut juste accepter d’avoir le cheveu luisant les trois premiers jours…

2. Déposer le shampooing au même endroit

Vous voyez cette zone au sommet du crâne où on a l’habitude d’appliquer directement son produit lavant ? Erreur ! Il faut d’abord bien mouiller toute la chevelure, puis diluer son shampooing avec de l’eau avant d’en déposer une noisette sur chaque côté de la tête.

3. Négliger l’étape rinçage

Vos cheveux ne sont pas nets à l’arrière du crâne alors que vous les avez lavés le matin même ? La raison : sous la douche, l’eau tombe au sommet du crâne et ruisselle sans s’infiltrer jusqu’à la nuque. Résultat, il peut y rester du produit. Le remède : pencher sa tête bien en avant au moment du rinçage.

4. Appliquer son masque partout

Cela graisse le cuir chevelu et aplatit les cheveux du dessus de la tête. Commencez par poser le soin sur les pointes, puis remontez jusqu’au niveau des oreilles pour qu’il pénètre au mieux les écailles du cheveu sans toucher les racines.

5. Les démêler mouillés avec sa brosse

La première chose qu’on apprend en école de coiffure, c’est que le démêlage doit commencer par les pointes pour remonter petit à petit aux longueurs puis aux racines. On peut brosser les cheveux mouillés pendant la pose d’un soin, mais avec un peigne à dents larges ou une brosse à picots en plastiques.

6. Utiliser un fer trop chaud

Malgré les thermostats des fers à lisser ou à boucler, le risque de brûler – donc de casser – nos longueurs n’est jamais loin. Pour éviter la surchauffe, la technique consiste à chauffer l’outil puis de le débrancher au moment où on l’utilise.

7. Porter un élastique non-stop

On le dégaine pour s’attacher les cheveux en un tour de main mais, problème, l’élastique se pose toujours au même endroit et son frottement fragilise la fibre du cheveu, qui finit par casser. Évitez d’en porter la nuit et changez souvent de coiffure.

8. Mal doser son coiffant

On y va crescendo, en partant de la racine vers les pointes pour les mousses « volume », et dans le sens inverse pour les sprays texturisants.

9. Ne pas respecter les distances de sécurité

La plupart des produits coiffants en aérosol prônent une utilisation à 15 cm de la tête. Dans la pratique, nous avons tendance à les pschitter à 5 cm, ce qui compromet le résultat mais aussi dessèche et finit par ternir les cheveux. La faute à l’alcool contenu dans les formules en spray.

10. Parfumer sa crinière

Quand on vise la nuque avec son vaporisateur sans soulever la chevelure, on dépose forcément du parfum dessus. Et, comme nous l’avons déjà dit juste au-dessus, l’alcool assèche et ternit. La solution : opter pour la version capillaire de son parfum ou bien l’appliquer à d’autres endroits stratégiques, comme l’intérieur du poignet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *