Les bons petits plats d’hiver

Quand il fait froid dehors, on a souvent tendance à manger des plats qui réchauffent le corps (et le cœur). Plats mijotés, gratinés, au fromage fondu… on a vite fait le tour des grands classiques. La solution pour varier un peu ? Les revisiter !

La raclette

Ce qui est bien avec la raclette, c’est qu’on peut à peu près tout se permettre. Les ingrédients de base sont les pommes de terre, le fromage à raclette et la charcuterie. A partir de là, libre à vous de choisir tout ce qui vous plaît : champignons cuits, tomates, oignons poêlés, raclette au reblochon, au chèvre, saumon fumé… Les poêlons vous permettent de cuire tous les ingrédients de vos envies.

La tartiflette

Plat traditionnel savoyard par excellence composé de pommes de terre, crème, lardons et reblochon. Il est réservé aux inconditionnels du fromage. Le reblochon est un formage fort en goût que tout le monde n’aime pas, vous pouvez donc imaginer en mettre un autre comme le comté ou la mozzarella. Pour une version plus légère et de nouvelles saveurs, vous pouvez aussi remplacer les pommes de terre par de la courge, ou de la courgette.

La tartiflette

La fondue

Savoyarde, bourguignonne, au chocolat, la fondue est LE plat convivial par excellence en saison fraîche. Vous connaissez certainement la fondue où l’on trempe du pain dans du fromage fondu, celle où l’on fait cuire des morceaux de viande dans de l’huile bouillante ainsi que celle où l’on enrobe des morceaux de fruits frais avec du chocolat fondu. Mais connaissez-vous la fondue japonaise ou « shabushabu » ? C’est une fondue avec du bœuf, du chou, des champignons, des nouilles chinoises, des épinards… Un bouillon est placé au milieu de la table et les convives cuisent leurs ingrédients dedans à l’aide d’une passoire à fondue. Une idée originale pour recevoir.

[pub type= »banniere »]

Les soupes

Outre la traditionnelle soupe à l’oignon, synonyme de soirées lovés dans le canapé, vous pouvez imaginer de nombreuses variantes délicieuses et originales. Velouté de pois cassés au comté, soupe de légumes avec billes de chèvre et lardons fumés, velouté de potiron au lait de coco… Il n’y a de limites que votre imagination !

Une soupe de légumes faite maison

Le hachis Parmentier

Ce plat familial, classique de la cuisine française, est idéal quand on ne sait pas quoi faire à manger et que l’on veut un plat rapide à cuisiner. Pour changer du traditionnel viande hachée – purée de pommes de terre, essayez avec de la purée de carotte et du veau haché, c’est délicieux. Plus connus, vous pouvez aussi varier les plaisirs avec un Parmentier de poisson ou de canard.

Le gratin de chou-fleur

Ah le gratin de chou-fleur… ce fameux plat « camouflage », grand classique de notre enfance que nos parents utilisaient pour nous faire manger des légumes. Avec le temps, on se met à aimer ça, surtout en saison fraîche. Pour revisiter le gratin de chou-fleur : ajoutez-y du poulet, des champignons émincés et du morbier, ou agrémentez-le de bacon, d’ail et de sauge.

La choucroute

Ce plat alsacien composé de chou mariné, de viande et de charcuterie accompagne parfaitement nos soirées. Pour changer, accompagnez le chou avec du magret de canard laqué au soja, au miel et saupoudré de sésame, ces saveurs se marient à merveille. Autre variante : la choucroute du pêcheur, où les viandes sont remplacées par du poisson blanc et du filet de saumon.

Choucroute garnie

Les plats mijotés

On pense souvent aux grands classiques : bœuf bourguignon, pot-au-feu, blanquette de veau… Ces plats sont indémodables mais un peu de nouveauté ne fait pas de mal. Vous pouvez par exemple imaginer un bœuf bourguignon au cidre à la place du vin rouge, une blanquette au poulet ou un pot-au-feu au curry avec des légumes asiatiques.

Le vin chaud

On ne pouvait pas finir cet article sans vous parler de la boisson idéale pour se réchauffer : le vin chaud. Le vin chaud se fait traditionnellement à partir de vin rouge, d’agrumes et d’épices mais il en existe plusieurs variantes. A l’instar de la sangria, le vin chaud peut être aussi fait à partir de vin blanc ! C’est le cas en Alsace, où ils utilisent de Riesling mijoté avec de la cannelle, des clous de girofle et du sucre. Les Bretons aussi ont leur vin chaud, ou plutôt leur cidre chaud…

Des astuces pour des plats allégés

Cuisiner nos petits plats d’hiver version light, c’est possible, facile et surtout très bon ! Vous n’aurez qu’à échanger quelques ingrédients clés…

  • Remplacer la crème épaisse 100 % fat présente dans les quiches, les tartiflettes, les petits gratins… par, au choix : de la crème allégée (30 %  de matière grasse), de la crème de soja, du fromage blanc…
  • Dans la raclette, oubliez la coppa, le jambon fumé, le salami et autre trésor gastronomique peu recommandable pour la ligne. Les jambons blancs, tranches de dinde, bacon et viande de grison sont bien plus light.
  • Dans la tartiflette, triquez les lardons contre des allumettes de dinde ou de jambon.
  • Pour la fondue bourguignonne, foncez chez le boucher et missionnez-le de vous dégotter les morceaux les plus maigres qu’il ait en stock, et, si besoin, de vous les dégraisser.
  • Le fromage, c’est gras ! Pour une raclette ou une fondue savoyarde, substituez à ces fromages des fromages à pâte pressée crue à environ 10/15 % de matières grasses. Pour les autres recettes, une version allégée du fromage traditionnel en question fera l’affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *