Un sourire à croquer

Des dents de star, plutôt que le sourire de Joey Starr, ça vous tente ? On fait le point sur les pratiques et astuces.

Une femme qui sourit

Le pouvoir du bicarbonate

Sans vouloir ressembler à Barbie ou Ken, il faut reconnaître que de jolies dents blanches, ça en jette un peu plus que le sourire Gauloises brunes. La coloration externe de vos dents peut se traiter en cabinet dentaire par le biais d’un surfaçage au bicarbonate.

Ce procédé mécanique consiste à projeter sous pression du bicarbonate de sodium à l’aide d’un aéropolisseur et à éliminer les colorations de surface dues au thé, au café ou à la cigarette. A la maison, à raison d’une fois par semaine, vous pouvez mettre un peu de bicarbonate dans votre dentifrice pour lui donner un léger côté abrasif.

L’état de surface de vos dents est également important. Des dents lisses accrocheront mois les colorants que des dents rugueuses. A éviter donc : des consommations excessives de boissons acides comme le Coca-Cola… et le jus de citron. Car contrairement aux idées reçues, se frotter les dents avec un morceau de citron n’aide pas à avoir les dents blanches. Bien au contraire.

Le citron provoque une déminéralisation de surface qui, à long terme, crée des porosités dans l’émail et retient les colorants. Un conseil si vous êtes accro : buvez avec une paille !

Le blanchiment

La blancheur de vos dents dépend aussi de leur coloration interne, c’est-à-dire la teinte naturelle de votre dentition. Or, pour éclaircir une dent, il n’y a qu’un seul moyen : le blanchiment.

Avant d’entamer ce procédé chimique d’éclaircissement, il faut être sûr que l’on n’a pas de caries ni de problèmes de gencives, d’où l’importance d’être encadré par un chirurgien-dentiste.

Le principe est simple, à partir des empreintes de vos dents, une gouttière sur-mesure sera réalisée puis le dentiste vous remettra un kit avec des seringues contenant un produit, le peroxyde d’hydrogène ou le peroxyde de carbamide, qui permet d’éclaircir la dentine. Cette gouttière se porte la nuit pendant quelques jours, en fonction de la posologie du produit.

[pub type= »banniere »]

Les facettes en céramique

Certaines colorations de dents peuvent être dues à une prise, étant jeune, d’antibiotiques, appelés les tétracyclines, et qui sont rebelles à l’éclaircissement chimique.

Dans ce cas précis, la pose de facettes en céramique est envisageable et permet également, si besoin, de remettre la dent dans l’axe.

Bouche qui sourit

Le vernis protecteur

Avoir de belles dents, c’est aussi en prendre soin dès son plus jeune âge. La protection des caries grâce à un vernis peut être réalisée à partir du CP, lorsque les dents définitives sortent sur l’arcade dentaire, en moyenne à l’âge de 6 ans.

Le scellement des sillons dentaires consiste à appliquer une résine fluide sur les anfractuosités des molaires définitives afin de rendre la surface de la dent plus lisse, et ainsi de faciliter le brossage et diminuer l’accumulation de résidus alimentaires.

L’efficacité préventive de ce soin est d’autant plus importante lorsque l’enfant présente un risque carieux élevé, en raison de caries sur les dents de lait ou les dents permanentes, des mauvaises habitudes alimentaires ou d’un manque d’hygiène bucco-dentaire.

L’orthodontie

Des dents blanches c’est bien. Des dents droites, c’est mieux. Même adulte, il est encore possible d’améliorer leur alignement. Bagues apparentes ou brackets (verrous) sur la face interne des dents, gouttière… Plusieurs techniques existent. Renseignez-vous auprès d’un orthodontiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *